Inaction sur le climat : À quand l’appellation de « crime contre l’humanité » pour les dirigeants de la planète ?

COP25 : Malgré les 500 000 manifestants dans les rues de Madrid, c’est toujours la déconnexion entre l’urgence, qui s’accroît, et les négociations sur le climat, qui s’enlisent. Ça vous étonne ? D’une augmentation prévue de 2° (Paris, 2015), on est plutôt aujourd’hui sur 3°, et cela n’est même pas tenu, la production de GES a encore augmenté ! Une Union Européenne dramatiquement absente, un climato-scepticisme toujours présent dans les hautes sphères, Macron qui freine des 4 fers sur les ambitions et joue la lenteur. Le précipice se rapproche et on dit : « Plus vite ! »

Les citoyen⋅ne⋅s sont sans doute les seul⋅e⋅s à pouvoir faire changer de cap. Certains agissent déjà au quotidien. Mais ils ne sont pas encore assez nombreux.ses pour que la table se renverse. Car combien d’autres poussent encore des cris d’orfraie si on augmente leur gazole de quelques centimes, si on rend une rue piétonne, ou si on ne leur donne pas de sac plastique ?

Article à lire sur le site de Reporterre : COP25 : les négociations internationales sur le climat s’enlisent

Commentez et partagez cette publication sur Facebook

INACTION SUR LE CLIMAT: A QUAND L'APPELLATION DE "CRIME CONTRE L'HUMANITE" POUR LES DIRIGEANTS DE LA PLANETE?COP25:…

Publiée par Citoyennes et Citoyens de Calais pour le Climat sur Dimanche 8 décembre 2019

Le rapport du GIEC 2018 décrypté en vidéo : Conséquences d’un monde à 2°C de réchauffement

🎥 Citoyens pour le Climat vous présente la synthèse du dernier rapport du GIEC en 5min30 de vidéo !

🌍 Les travaux du GIEC fournissent un état des lieux régulier des connaissances scientifiques les plus avancées sur le réchauffement climatique, ses causes et propose des stratégies permettant de limiter ses impacts.

Commentez et partagez cette publication sur Facebook

Une immense serre tropicale… dans le Nord de la France : Un non-sens absolu !

Nous partageons ce communiqué contre le projet de serre tropicale près de Rang-du-Fliers. Notre collectif dénonce et condamne ce projet mortifère pour la biodiversité locale. L’artificialisation des milieux est un fléau qui participe à la disparition de nombreuses espèces animales et végétales. Il est risible de constater que notre système capitaliste détruit et appauvrit des régions tropicales entières à travers le monde mais s’évertue à recréer des milieux factices à grand renfort de nouvelles technologies, privant les populations des terres agricoles nécessaires à la subsistance. Protégeons notre environnement local, déjà beaucoup d’animaux marins sont en danger. Nous vous tiendrons au courant des actions à mener contre ce projet.

Continuer la lecture de « Une immense serre tropicale… dans le Nord de la France : Un non-sens absolu ! »

Nous vivons dans une « société du risque »

Nous vivons dans une « société du risque » : biologique, environnemental, nucléaire, chimique, climatique, sanitaire. L’incendie qui a débuté à l’usine Interor à Calais, classée SEVESO, nous l’a encore prouvé cette semaine. Heureusement maîtrisé, le feu aurait pu avoir des conséquences bien plus graves en terme humain et environnemental, mais aussi sanitaire. A quels risques les salarié.e.s de l’usine ont-iels été exposé⋅e⋅s ? D’où vient l’appellation Seveso ? Un petit détour par l’histoire pour éclairer l’incident de mercredi :

Le 10 juillet 1976, un nuage d’herbicide s’échappe d’un réacteur de l’usine chimique La Roche-Givaudan, à proximité de la ville de Seveso en Italie. Aucun plan d’urgence n’étant élaboré face à ce genre de catastrophe, le personnel reprend le travail dès le lendemain, pour finalement se mettre en grève le 16, et ainsi causer la fermeture de l’usine le 18. Aucune alerte sanitaire n’est donnée avant le 23 juillet, date à laquelle le Centre de recherche médicale de Roche, à Bâle, donne l’alerte et déclare que la population doit être évacuée, les maisons détruites et l’usine enterrée. Les travaux de décontamination des sols ne commencent qu’en 1982. Suite à cette catastrophe, le terme « Seveso » devient une appellation ayant pour objectif d’identifier et de classer les sites de production à risques.

Continuer la lecture de « Nous vivons dans une « société du risque » »

Marche pour le climat en trois étapes le samedi 21 septembre

Citoyennes et Citoyens de Calais pour le Climat vous propose ce samedi une nouvelle marche pour le climat reliant trois événements qui ont lieu ce jour-là et se rattachent à la problématique climat :

  • La Journée du Réemploi et de la Réparation (au Channel)
  • Le forum des associations (au forum Gambetta)
  • le Rassemblement pour la Paix (devant le Parc Richelieu)

Selon le timing suivant :

  • 14h00 : Rassemblement parking face au Channel. Prises de parole. Visite (individuelle) du forum. Rassemblement 14h50.
  • 15h00 : Forum des associations. Prise de parole extérieure. Visite. Rassemblement 15h40.
  • 16h00 : Forum pour la paix. Prise de parole. Visite.
  • 17h00 : Fin

Les déplacements se feront sur trottoirs.

Diffusez, venez nombreux !

Commentez et partagez cet évènement sur Facebook

Pollution de l’air MAXIMUM hier à Calais

Les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), en nombre de jours maximum d’exposition à l’ozone et aux particules PM10 et PM2,5, sont déjà dépassées à Calais pour l’année 2019 ! Quand est-ce que les autorités locales agiront-elles efficacement ? Quand prendront-elles leurs responsabilités pour annoncer des restrictions et les contrôles associés ?

Hier, l’air que l’on a respiré à Calais était très mauvais ! Atmo Hauts-de-France a attribué un indice de 10/10 (le maximum : « très mauvais ») à la qualité de l’air de la ville de Calais pour la journée du mardi 27 août. Cela n’était encore jamais arrivé ! Seul l’indice 9 a été attribué 4 fois depuis janvier 2019 : les journées du 30 mars, 7, 8 et 17 avril. Lundi en fin de journée, Atmo Hauts-de-France prévoyait seulement l’indice 8 pour ce mardi.

Continuer la lecture de « Pollution de l’air MAXIMUM hier à Calais »

Les collectivités locales s’attaquent aux perturbateurs endocriniens dès la petite enfance

Prés de 200 villes se sont engagées sur la charte, pourquoi pas à Calais ?

https://www.actu-environnement.com/ae/news/andre-cicolella-reseau-environnement-sante-charte-villes-territoires-sans-perturbateurs-endocriniens-33190.php4

Commentez et partagez cette publication sur Facebook

Prés de 200 villes se sont engagées sur la charte, pourquoi pas à Calais ?

Publiée par Citoyennes et Citoyens de Calais pour le Climat sur Mercredi 3 avril 2019

Audruicquois et Pays d’Opale : Face aux enjeux environnementaux, proposez vos idées et solutions concrètes

À cours d’idées sur la gestion locale de la question climatique, alors qu’ils organisent depuis des lustres, comme à Calais, le territoire dans un sens inverse à cette préoccupation (zones commerciales, artificialisation des terres, « tout voiture » qui ne fait jamais partie de la question, etc…) les élus des secteurs de Guînes et Ardres font appel aux citoyens pour les inspirer. Enfin une bonne idée. C’est tout à leur honneur. Espérons que cela soit riche ! Car pour l’instant, un concours photo avec des lots à gagner (eh oui, lisez !) ça fait peur, non, par rapport à l’enjeu ?

http://www.lavoixdunord.fr/556995/article/2019-03-24/face-aux-enjeux-environnementaux-proposez-vos-idees-et-solutions-concretes

Commentez et partagez cette publication sur Facebook

A cours d'idées sur la gestion locale de la question climatique, alors qu'ils organisent depuis des lustres, comme à…

Publiée par Citoyennes et Citoyens de Calais pour le Climat sur Mardi 26 mars 2019

Marche du Siècle pour le Climat le samedi 16 mars 2019

Le collectif des Citoyennes et Citoyens de Calais pour le Climat organise la première Marche du Siècle dans notre ville ! Rejoignez ce mouvement international pour dénoncer l’inaction politique et demander des réponses concrètes, globales et locales pour la sauvegarde de la biodiversité et la limitation de la hausse des températures en dessous de 1,5°C. Les Calaisiennes et Calaisiens s’inquiètent pour le climat, venez en nombre pour le montrer !

  • 13h30 : Atelier création de pancartes sur la place de la mairie
  • 14h : Prise de parole du collectif Climat
  • 14h30 : Marche jusqu’à la plage
  • 15h30 : Prise de parole du collectif Climat
  • 16h : Retour sur la Place d’Armes pour des prises de parole citoyennes, un goûter partagé, un échange sur l’avenir de la mobilisation pour le climat…

Vous avez d’autres idées ? Proposez-nous ! 😉

Commentez et partagez cet évènement sur Facebook

Communiqué à propos du lâcher de ballons à la plage de Calais samedi 9 mars 2019

Beaucoup de citoyennes et de citoyens, de Calais et d’ailleurs, ont voulu sensibiliser l’association l’Orange Bleue à la catastrophe écologique que représente un lâcher de ballons sur le littoral. Ce type d’action, qui paraissait avant anodin, est aujourd’hui devenu irresponsable, compte tenu de la fragilité extrême de la biodiversité marine (oiseaux, mammifères, poissons). Le collectif de Calais pour le climat déplore que malgré les échanges, une argumentation solide basée sur de nombreuses études, et des propositions d’alternatives énoncées par une multitude de personnes, l’association perdure dans la tenue de cet événement, et ignore les plus de 1 400 voix exprimées sur la pétition. Le collectif déplore tout autant le silence de la municipalité concernant cette manifestation anachronique.

Chacun jugera. Même si elle maintient cet événement tel quel cette année, l’Orange Bleue ne pourra plus avoir le même regard sur cette tradition mortifère. En cela, nous pensons avoir fait œuvre utile.

C’est pourquoi, malgré leur désapprobation ferme de cet événement, les membres du collectif tiennent à préciser qu’ils n’appellent pas à une contre-manifestation, et n’engageront pas d’action en justice suite à cet événement, mais rappellent que le Code de l’Environnement prévoit des sanctions pénales à l’encontre des personnes qui abandonnent, déposent ou font déposer des déchets : deux ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende. Ils/elles iront plutôt discuter avec les membres de l’association afin de mieux leur expliquer l’impact d’un lâcher de ballons dans la nature et en particulier près de la mer.

Continuer la lecture de « Communiqué à propos du lâcher de ballons à la plage de Calais samedi 9 mars 2019 »