Construire ensemble les communes de demain !

Le Pacte pour la Transition a vocation à engager les changements nécessaires à la résilience des communes et de leurs groupements en réponse aux enjeux majeurs des prochains mandats électoraux (écologiques, sociaux, démocratiques). Il est composé de 32 mesures et de 3 principes transversaux :

Principe A : Sensibilisation et formation à la transition : Impulser et soutenir des actions de sensibilisation et de formation sur la transition auprès de différents publics : élu·es, agent·es territoriaux, jeunes, habitant·es, acteurs économiques, etc.

Principe B : Co-construction des politiques locales : Engager un processus de construction collective de politiques locales, en associant élu·es, citoyen·nes, agent·es et représentant·es des acteurs locaux, notamment pour la mise en œuvre et le suivi des engagements du Pacte pour la Transition.

Principe C : Intégration des impacts à long terme et de l’urgence climatique et sociale : Pour répondre à l’urgence climatique et sociale, intégrer des critères environnementaux et sociaux, ainsi que les impacts à long terme décisifs dans les arbitrages des projets locaux et dans l’organisation de la commune et ses groupements.

En signant le Pacte pour la Transition, la liste s’engage à respecter les 3 principes transversaux et à mettre en œuvre au moins 10 mesures (parmi 32).

Continuer la lecture de « Construire ensemble les communes de demain ! »

Une Université Populaire de la Transition à Calais ?

Venez discuter sur la manière d’initier une mutualisation des savoirs allant dans le sens de la Transition Écologique et Solidaire (Université Populaire…)

Samedi 21 décembre, 14h30, Tisanerie du Channel, Calais

Vous êtes personnellement ou collectivement déjà engagé.e.s dans la transition écologique. Ce que vous faites n’est pas nécessairement connu ni partagé. Unissons nos savoirs, si modestes soient-ils, pour plus de force et de visibilité.

L’idée est simple : S’appuyer sur quelques volontaires, individus, assos, autres structures, autour de nous, prêt⋅e⋅s à proposer dans leur domaine une action pédagogique (formation, atelier, coaching ou autre) gratuite, même symbolique, qui puisse s’adresser à quelques calaisien⋅ne⋅s, pour les emmener dans la transition. Un collectif solidaire.

Voyez, parlez-en autour de vous.

Commentez et partagez cet évènement sur Facebook

Inaction sur le climat : À quand l’appellation de « crime contre l’humanité » pour les dirigeants de la planète ?

COP25 : Malgré les 500 000 manifestants dans les rues de Madrid, c’est toujours la déconnexion entre l’urgence, qui s’accroît, et les négociations sur le climat, qui s’enlisent. Ça vous étonne ? D’une augmentation prévue de 2° (Paris, 2015), on est plutôt aujourd’hui sur 3°, et cela n’est même pas tenu, la production de GES a encore augmenté ! Une Union Européenne dramatiquement absente, un climato-scepticisme toujours présent dans les hautes sphères, Macron qui freine des 4 fers sur les ambitions et joue la lenteur. Le précipice se rapproche et on dit : « Plus vite ! »

Les citoyen⋅ne⋅s sont sans doute les seul⋅e⋅s à pouvoir faire changer de cap. Certains agissent déjà au quotidien. Mais ils ne sont pas encore assez nombreux.ses pour que la table se renverse. Car combien d’autres poussent encore des cris d’orfraie si on augmente leur gazole de quelques centimes, si on rend une rue piétonne, ou si on ne leur donne pas de sac plastique ?

Article à lire sur le site de Reporterre : COP25 : les négociations internationales sur le climat s’enlisent

Commentez et partagez cette publication sur Facebook

INACTION SUR LE CLIMAT: A QUAND L'APPELLATION DE "CRIME CONTRE L'HUMANITE" POUR LES DIRIGEANTS DE LA PLANETE?COP25:…

Publiée par Citoyennes et Citoyens de Calais pour le Climat sur Dimanche 8 décembre 2019

Le rapport du GIEC 2018 décrypté en vidéo : Conséquences d’un monde à 2°C de réchauffement

🎥 Citoyens pour le Climat vous présente la synthèse du dernier rapport du GIEC en 5min30 de vidéo !

🌍 Les travaux du GIEC fournissent un état des lieux régulier des connaissances scientifiques les plus avancées sur le réchauffement climatique, ses causes et propose des stratégies permettant de limiter ses impacts.

Commentez et partagez cette publication sur Facebook

Appel à créer une Université Populaire de la Transition Écologique et Solidaire

Agissons dès maintenant à Calais pour la transition ! Mettons nos savoirs en commun !

3 constats concernant la transition écologique :

  1. On doit changer au plus vite, on le sait. Presque personne ne le fait, bloqué.e.s pour plein de raisons : déni, paralysie, quoi et comment changer ? etc ;
  2. Il y a ceux qui font déjà : individuellement, collectivement, sans bruit, réfléchissent et agissent ;
  3. Les initiatives des uns ne profitent pas aux autres.

Notre plus grande force face aux enjeux climatiques sera de partager les savoirs que nous maîtrisons un peu, et d’en inventer d’autres par l’expérimentation et le partage… alimentation, déchets, protection de la biodiversité, du cadre de vie, éducation, déplacements, agriculture (jardins potagers), économie d’énergie etc.

Continuer la lecture de « Appel à créer une Université Populaire de la Transition Écologique et Solidaire »

Non à Tropicalia sur la magnifique Côte d’Opale

Non au projet Tropicalia ! Partagez au maximum cette pétition, œuvrons pour la sauvegarde de la biodiversité locale et contre l’artificialisation des milieux !

https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/tropicalia-grande-serre-tropicale-monde-magnifique/41521

Commentez et partagez cette publication sur Facebook

Non au projet Tropicalia! Partagez au maximum cette pétition, oeuvrons pour la sauvegarde de la biodiversité locale et contre l'artificialisation des milieux!

Publiée par Citoyennes et Citoyens de Calais pour le Climat sur Lundi 11 novembre 2019

Une immense serre tropicale… dans le Nord de la France : Un non-sens absolu !

Nous partageons ce communiqué contre le projet de serre tropicale près de Rang-du-Fliers. Notre collectif dénonce et condamne ce projet mortifère pour la biodiversité locale. L’artificialisation des milieux est un fléau qui participe à la disparition de nombreuses espèces animales et végétales. Il est risible de constater que notre système capitaliste détruit et appauvrit des régions tropicales entières à travers le monde mais s’évertue à recréer des milieux factices à grand renfort de nouvelles technologies, privant les populations des terres agricoles nécessaires à la subsistance. Protégeons notre environnement local, déjà beaucoup d’animaux marins sont en danger. Nous vous tiendrons au courant des actions à mener contre ce projet.

Continuer la lecture de « Une immense serre tropicale… dans le Nord de la France : Un non-sens absolu ! »

Nous vivons dans une « société du risque »

Nous vivons dans une « société du risque » : biologique, environnemental, nucléaire, chimique, climatique, sanitaire. L’incendie qui a débuté à l’usine Interor à Calais, classée SEVESO, nous l’a encore prouvé cette semaine. Heureusement maîtrisé, le feu aurait pu avoir des conséquences bien plus graves en terme humain et environnemental, mais aussi sanitaire. A quels risques les salarié.e.s de l’usine ont-iels été exposé⋅e⋅s ? D’où vient l’appellation Seveso ? Un petit détour par l’histoire pour éclairer l’incident de mercredi :

Le 10 juillet 1976, un nuage d’herbicide s’échappe d’un réacteur de l’usine chimique La Roche-Givaudan, à proximité de la ville de Seveso en Italie. Aucun plan d’urgence n’étant élaboré face à ce genre de catastrophe, le personnel reprend le travail dès le lendemain, pour finalement se mettre en grève le 16, et ainsi causer la fermeture de l’usine le 18. Aucune alerte sanitaire n’est donnée avant le 23 juillet, date à laquelle le Centre de recherche médicale de Roche, à Bâle, donne l’alerte et déclare que la population doit être évacuée, les maisons détruites et l’usine enterrée. Les travaux de décontamination des sols ne commencent qu’en 1982. Suite à cette catastrophe, le terme « Seveso » devient une appellation ayant pour objectif d’identifier et de classer les sites de production à risques.

Continuer la lecture de « Nous vivons dans une « société du risque » »

Labo-fiction : Bâtir Aussi par les Ateliers de l’Antémonde

Un rendez-vous très intéressant à ne pas manquer demain soir à Calais !

Labo-fiction ?

Venez pratiquer l’invention d’imaginaires qui chamboulent notre réalité et nous font du bien ! Un jeu collectif tout simple, sous forme de discussion, qui nous embarquera dans le monde de l’Haraka et nous fera expérimenter le plaisir de réfléchir à des futurs habitables, à une révolution à la fois chaotique et enviable. Plus d’infos : https://antemonde.org

Continuer la lecture de « Labo-fiction : Bâtir Aussi par les Ateliers de l’Antémonde »

Bilan de la deuxième Marche pour le Climat

Au vu des nombreux événements qui se déroulaient ce samedi 21 septembre, nous nous attendions à être peu nombreux et nombreuses à marcher pour le climat. C’est d’ailleurs pour cela que nous avions prévu de marcher sur les trottoirs plutôt que de bloquer la circulation. Notre marche relevait surtout du symbolique et permettait de relier trois événements qui avaient lieu dans Calais, et donc relier trois thématiques climat : la journée du réemploi et de la réparation, le forum des associations, et la journée internationale pour la paix. Nous ne pouvons que nous réjouir du succès de ces trois événements qui font vivre notre ville et donc nous contenter de la faible fréquentation de notre action, que nous avions anticipée.

Nous vous proposons de relire ici la retranscription des prises de paroles par des membres du collectif, notamment pour expliciter les liens entre la sauvegarde de la paix et du climat, que certaines instances journalistiques ont apparemment du mal à cerner. La Voix du Nord a vraisemblablement mis son travail d’enquête et d’information de côté à la faveur d’un regard personnel et d’une vision partielle de la manifestation… Dans tous les cas, la marche s’est passée dans la joie et la bonne humeur, et a fini sur une belle convergence des luttes en présence d’autres collectifs de la région. À refaire très vite !

Continuer la lecture de « Bilan de la deuxième Marche pour le Climat »