Les premières réponses des candidat⋅e⋅s au Pacte pour la Transition lors du débat des élections municipales sur Wéo

Mardi 11 février, a eu lieu un débat télévisé entre six des sept candidat⋅e⋅s déclaré⋅e⋅s aux élections municipales à Calais. Il était diffusé par la chaîne de télévision régionale Wéo et était animé par Jean-Michel Lobry, PDG de Wéo, et Olivier Pecqueux, chef d’édition du journal régional La Voix du Nord à Calais. La rediffusion du débat est disponible sur le site de Wéo.

Les candidat⋅e⋅s présent⋅e⋅s étaient :

  • Natacha Bouchart (liste de la majorité sortante)
  • Françoise Millot (Lutte ouvrière)
  • Virginie Quénez (union de la gauche et des écologistes, liste Respirer Calais 2020)
  • Laurent Roussel (sans étiquette, liste Rassemblement des citoyens calaisiens)
  • Pierre Taverne (sans étiquette, liste Groupe d’Action Municipal)
  • Rudy Vercucque (ex-Rassemblement National, liste sans étiquette Avenir Commun)

Le candidat Marc de Fleurian (Rassemblement National, liste Calais pour vous) était absent, n’ayant pas souhaité participer au débat.

Parmi les trois sujets abordés lors de cette soirée et choisis par les organisateurs, le second était l’environnement et le « mieux-vivre ensemble » (à partir de 49 min). Pendant cette séquence, après l’énonciation de propositions par trois candidat⋅e⋅s, Olivier Pecqueux leur a rappelé qu’ils et elles avaient été sollicité⋅e⋅s par notre collectif Climat pour s’engager sur 10 mesures minimum du Pacte pour la Transition (à partir de 57 min 6 s). Plusieurs candidat⋅e⋅s ont ainsi répondu à cette demande.

Afin de rendre disponible et accessible le débat sur ce sujet qui nous intéresse et de conserver une trace de ces prises de positions, voici la transcription intégrale des 25 minutes d’échanges sur l’environnement et le « mieux-vivre ensemble ».

Continuer la lecture de « Les premières réponses des candidat⋅e⋅s au Pacte pour la Transition lors du débat des élections municipales sur Wéo »

Pollution de l’air MAXIMUM hier à Calais

Les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), en nombre de jours maximum d’exposition à l’ozone et aux particules PM10 et PM2,5, sont déjà dépassées à Calais pour l’année 2019 ! Quand est-ce que les autorités locales agiront-elles efficacement ? Quand prendront-elles leurs responsabilités pour annoncer des restrictions et les contrôles associés ?

Hier, l’air que l’on a respiré à Calais était très mauvais ! Atmo Hauts-de-France a attribué un indice de 10/10 (le maximum : « très mauvais ») à la qualité de l’air de la ville de Calais pour la journée du mardi 27 août. Cela n’était encore jamais arrivé ! Seul l’indice 9 a été attribué 4 fois depuis janvier 2019 : les journées du 30 mars, 7, 8 et 17 avril. Lundi en fin de journée, Atmo Hauts-de-France prévoyait seulement l’indice 8 pour ce mardi.

Continuer la lecture de « Pollution de l’air MAXIMUM hier à Calais »

Vélorution + Pique-Nique Climat le samedi 25 mai

Après le succès à Calais de la marche du 16 mars pour le Climat (250 personnes) et les échanges qui ont suivi, le collectif invite les citoyen⋅ne⋅s à :

  • S’interroger, proposer, discuter sur la question climatique à Calais, dans la gestion de leur ville, pour construire « un territoire résolument en transition », sur le modèle des villes en transition qui visent à assurer leur résilience face au dérèglement climatique ;
  • S’informer et faire connaître celles et ceux qui travaillent déjà dans ce sens.

L’agglomération ne s’est pas beaucoup préoccupée de son « Plan climat » depuis sa création en… 2014. Au contraire, les autres politiques mises en avant vont à l’encontre de la question climatique : étalement urbain et bétonnage (zones commerciales), vidage du centre-ville, nombreuses coupes d’arbres, absence de volonté de maîtriser un peu la place de la voiture individuelle dans l’espace public. À nous de le dire et de proposer d’autres orientations plus en phase avec l’urgente réalité.

Continuer la lecture de « Vélorution + Pique-Nique Climat le samedi 25 mai »

Communiqué à propos du lâcher de ballons à la plage de Calais samedi 9 mars 2019

Beaucoup de citoyennes et de citoyens, de Calais et d’ailleurs, ont voulu sensibiliser l’association l’Orange Bleue à la catastrophe écologique que représente un lâcher de ballons sur le littoral. Ce type d’action, qui paraissait avant anodin, est aujourd’hui devenu irresponsable, compte tenu de la fragilité extrême de la biodiversité marine (oiseaux, mammifères, poissons). Le collectif de Calais pour le climat déplore que malgré les échanges, une argumentation solide basée sur de nombreuses études, et des propositions d’alternatives énoncées par une multitude de personnes, l’association perdure dans la tenue de cet événement, et ignore les plus de 1 400 voix exprimées sur la pétition. Le collectif déplore tout autant le silence de la municipalité concernant cette manifestation anachronique.

Chacun jugera. Même si elle maintient cet événement tel quel cette année, l’Orange Bleue ne pourra plus avoir le même regard sur cette tradition mortifère. En cela, nous pensons avoir fait œuvre utile.

C’est pourquoi, malgré leur désapprobation ferme de cet événement, les membres du collectif tiennent à préciser qu’ils n’appellent pas à une contre-manifestation, et n’engageront pas d’action en justice suite à cet événement, mais rappellent que le Code de l’Environnement prévoit des sanctions pénales à l’encontre des personnes qui abandonnent, déposent ou font déposer des déchets : deux ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende. Ils/elles iront plutôt discuter avec les membres de l’association afin de mieux leur expliquer l’impact d’un lâcher de ballons dans la nature et en particulier près de la mer.

Continuer la lecture de « Communiqué à propos du lâcher de ballons à la plage de Calais samedi 9 mars 2019 »

Samedi 9 mars : Lâcher de ballons sur la plage de Calais !?

Nous ne pensions pas devoir réagir aussi tôt et de cette manière là. Après un échange téléphonique avec la présidente de l’association pour entendre ses arguments, ainsi que la confirmation du maintien de l’évènement par la ville, nous lançons finalement cette pétition, n’ayant d’autre solution pour les faire changer d’avis. En montrant votre indignation, vous permettrez peut-être de faire annuler ce lâcher de plastique sur la plage 🙁 Vous exprimerez également votre position contre tous les autres rejets de déchets dans la nature 🌳 L’heure est trop grave pour continuer à minimiser les conséquences d’actions néfastes à la biodiversité, ou à rejeter la faute sur ceux qui feraient pire. Chaque geste compte désormais. Nous ne pouvons plus trier dans la gravité !

Signez la pétition sur le site web change.org

Commentez et partagez cette publication sur Facebook

Samedi 9 mars : Lâcher de ballons sur la plage de Calais !?Nous ne pensions pas devoir réagir aussi tôt et de cette…

Publiée par Citoyennes et Citoyens de Calais pour le Climat sur Mercredi 6 mars 2019